Legend : l'audacieuse collection de rouges à lèvres Mavala

décembre 16, 2018


Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu une collection complète de rouges à lèvres entre les mains. Ça vous paraît sans doute inutile (et objectivement, ça l'est !) et consumériste mais d'un point de vue bloguesque, c'est très inspirant. Ce qui me plaît, c'est de pouvoir regarder comment est articulée la collection, si elle est équilibrée, si toutes les teintes présentent les mêmes qualités et éventuels défauts... Bref, j'enquête et je tends à devenir la Sherlock du rouge à lèvres (
quelle ambition !).

Sans mystère, vous aurez compris qu'on va parler lipstick aujourd'hui. J'ai récemment reçu la collection Legend Mavala, sortie pour l'automne / hiver 2018 en parallèle de la collection Heritage Color's de vernis à ongles dont j'ai parlé mardi (ici). Je la qualifie d'audacieuse pour deux raisons : elle propose un panaché de couleur singulier et elle met à l'honneur quelques femmes... légendaires (what else ?).


Le point technique

Si je commence à bien connaitre les vernis à ongles Mavala, je fais mes premiers pas avec les rouges à lèvres. Je ne saurais dire si les autres cosmétiques de la marque sont du même acabit alors je vais me contenter de parler de cette collection Legend - et il y a déjà bien assez à raconter !

La collection Legend se compose de six rouges, trois au fini "crème" et trois au fini nacré. On est sur un camaïeu automnal, ambiance été indien, Monument Valley, couleurs profondes et tutti quanti. Comme je l'ai déjà souligné avec les  vernis à ongles, je trouve le pari audacieux de lancer une collection complète aussi particulière. Pas de fuchsia consensuel à l'horizon, pas de nude adapté à toutes les carnations non plus. Mais après tout, pourquoi servir encore et toujours du réchauffé ? En tant que collectionneuse invétérée de bidules à lèvres, je suis contente d'enfin ajouter des couleurs inédites sur ma coiffeuse.



Le tube est en plastique gris nacré assez léger. La bague est argentée, tout comme le "M" de Mavala qui trône en relief sur le haut du capuchon. La teinte est indiquée par un autocollant sous le produit. On est sur un packaging milieu de gamme. Ça n'est pas très grave parce que côté look ça tient bien la route, en revanche ce qui est plus ennuyeux, c'est la fixation des raisins à leur socle. Je ne vais pas tourner autour du pot : le raisin d'un des rouges s'est déplacé à l'application. Il n'est pas cassé, mais il n'en manque pas beaucoup.

La marque met en avant une formule riche en beurre de karité, en aloe vera et en vitamine E, donc un rouge proche d'un soin. Sans vouloir être rabat-joie, je grince un peu des dents : je n'arrive pas à mettre la main sur la composition précise des produits de cette gamme. En revanche, le site Que Choisir a épinglé Mavala en mai dernier sur un autre rouge à lèvres (ici). Donc voilà... On va rester méfiant.


À ce stade, vous devez vous demander s'il y a des points positifs. La réponse est oui ! Sinon je ne me serais pas casser la tête à faire tous ces swatches et à rédiger ce post. Je ne suis pas là pour souffrir ^^.

Malgré leur prix de drugstore (moins de 15 €), ces rouges ont plusieurs particularités des rouges de luxe. Ils sont très parfumés, ils sentent un mélange entre les fleurs et le baume à lèvres type Labello, vous voyez ? J'aime beaucoup les cosmétiques parfumés donc personnellement, j'adhère. J'apprécie aussi le biseau des raisins qui rend l'application facile. Et enfin, toutes les teintes sans exception sont crémeuses et généreuses. Le plaisir d'utilisation est franchement là à mon sens.


Toutes les teintes glissent bien sur la bouche, sont très pigmentées et la tenue est tout à fait honorable. J'ai également trouvé ces rouges à lèvres très confortables sur la durée, en particulier les finis crème qu'on oublie complètement après application. L'intensité des couleurs est modulable de légèrement transparent en une couche à complètement opaque.

On en arrive aux tant attendus swatches sur les lèvres. Cette collection raisonne drôlement bien avec celle de vernis à ongles Heritage Color's. Si vous aimez assortir vos ongles et vos lèvres, les photos qui suivent devraient vous plaire ;)

585 Artémis

On commence par mon coup de cœur de la sélection. Artémis, déesse de la nature sauvage, de la chasse et des accouchements (oui, ce ministère est assez large, ahah !). Plutôt chaud sans être trop orange, c'est le rouge parfait selon mes critères.

Il est assorti au vernis 989 Bergen.




586 Eldorado

Eldorado, c'est l'or dans toute sa simplicité. Je suis restée en admiration devant le raisin et le swatch sur mon bras, que de jolies paillettes ! Et, en tout eobjectivité, il est sublime sur les lèvres aussi. Sauf qu'il n'est pas bien accordé à ma carnation et ça m'attriste beaucoup ! J'ai un sous-ton plutôt neutre, je pense qu'il a plus de chances de fonctionner si vous avez un sous-ton franchement jaune. En tout cas, c'est le "nude" parfait pour les fêtes, vous ne trouvez pas ?

Pour un total gold look, il vous faudra le vernis 990 Versailles ! Et pour quelque chose d'un peu plus sobre, le 988 Santiago sera parfait.





587 Jasmina

De ringard à vintage, il n'y a qu'un pas. Je ne sais pas dans quelle catégorie je classerais Jasmina ! Il n'y a rien de vraiment moderne dans ce raisin orange, limite marron et nacré. On l'imagine siéger fièrement sur la coiffeuse de nos grands-mères, non ? Pourtant, une fois porté, je lui trouve un charme, une densité, un mystère, un petit quelque chose quoi.

On peut être flamboyante des lèvres aux ongles avec le 991 Quebec. Pour rappel, il n'y a qu'une couche de vernis sur mes ongles, avec une seconde, Quebec est plus opaque et s'harmonise encore mieux avec Jasmina.




588 Mata Hari
Mata Hari était une femme magnifique (n'hésitez pas à taper son nom dans votre moteur de recherche !), rebelle et bien mystérieuse. Ce bordeaux brillant, confortable et sensuel lui correspond parfaitement. La pigmentation est au rendez-vous et l'application est plutôt facile pour une couleur comme celle-ci. En revanche, la tenue laisse à désirer. Le raisin est presque trop crémeux (d'ailleurs il glisse à merveille sur les lèvres !) pour que les pigments adhèrent bien. Les lèvres restent colorées longtemps mais sans homogénéité aucune. Les pigments se déplacent sur la bouche, glissent dans les ridules... Je vous laisse imaginer le carnage. Je n'ai pas tester avec un crayon à lèvres en base, c'est peut-être la solution ?

J'ai un coup de cœur pour la couleur Mata Hari... Surtout qu'il est assorti à un de mes vernis préféré, le 992 Walnut Grove. Mais pour être réellement portable il faudrait revoir la formule !




589 Calypso

Quand je vous dis que cette collection est audacieuse, je ne vous mens pas. Calypso a beau avoir une couleur aussi douce que son homologue mythologique, elle ne fera pas l'unanimité. Il s'agit d'un rose poudré froid et très pâle qui passe ou qui casse. Les photos parlent d'elles-mêmes, sur moi il casse (et encore, je trouve la photo bien plus flatteuse que mon image dans le miroir !). En plus de ne pas me mettre en valeur, il marque les peaux mortes et ridules des lèvres. Next.

Je reste cependant séduite par le vernis 993 Windsor qui lui aussi est plein de candeur et de féerie.




590 Anastasia

Le dernier et non des moindre souffle un vent d'hiver russe sur nos lèvres. Anastasia est le pendant froid d'Eldorado. Il est facile à appliquer et homogène. C'est une couleur glacée qui n'a pas de vernis assorti dans la collection Heritage Color's mais qui matcherait bien avec Windsor ci-dessus, non ?



Pour conclure

On arrive au bout de cette longue revue que j'ai pris beaucoup de plaisir à préparer. Au final, c'est une collection mi-figue, mi-raisin à mes yeux. J'ai apprécié de découvrir des teintes surprenantes (sans être violet néon ou bleu turquoise !) et différentes de ce que l'on peut trouver ailleurs. Mais je suis restée sur ma faim. Sans surprise, c'est le rouge Artémis qui retient mon attention, la couleur la moins audacieuse sans doute ! Mais je porterai aussi Anastasia. Et plus occasionnellement Eldorado et Jasmina.

Je tiens quand même à saluer le confort, la pigmentation et plus globalement la qualité des rouges nacrés. Si vous accrochez avec ce genre de fini, vous pourriez beaucoup aimer porter Anastasia, Eldorado ou Jasmina !


Ces six rouges sont vendus 14 € 80 le bâton de 4.5 gr en pharmacie, parfumeries, grands magasins et au Mavala store parisien. Ou 11 € 47 sur le site Pharmacie Vosgienne.

Produits offerts par l’agence Franck Drapeau & Mavala

You Might Also Like

4 commentaires

  1. Coucou !
    Elle est originale cette collection, je ne connaissais pas les rouges à lèvres Mavala !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Hello Mel !

    Merci pour ton passage ici :) Je ne connaissais pas leurs rouges non plus avant de recevoir cette collection. C'est vrai qu'elle est originale, et c'est chouette que des marques osent sortir des sentiers battus !

    RépondreSupprimer
  3. Oh qu'ils sont jolis ! Je m'attendais à un rendu plus opaque mais finalement j'aime beaucoup comment ils sont ! Toutes les teintes sont jolies en plus et le prix est correct, what else ? :D

    RépondreSupprimer
  4. Hello Roberta ! Je te rejoins, prix accessible, jolis rendus & teintes originales en plus. C'est une belle découverte !
    Merci pour ton passage ici :)

    RépondreSupprimer